CPF & Diplômes

Titre Professionnel - Technicien d’Installation en Equipements de Confort Climatique (ex-TICCSER) | Code TIECC

Pour télécharger le dossier : "imprimer la fiche formation" ou "ajouter à mon devis" et laissez vous guider. 

Le formulaire génère l'envoi du programme et un devis au tarif horaire tout public. Les financements personnels seront réajustés au taux horaire indiqué dans le programme.

Pour postuler, il suffit de nous retourner la fiche de candidature se trouvant en dernière page du programme.

Une fois le dossier de candidature complet, il vous sera proposé un entretien individuel. 

 

 

 FORMATION ELIGIBLE AU CPF

 

Le technicien TIECC :

 

Le technicien d’installation en équipements de confort climatique contrôle et adapte le Dossier Technique d’Exécution (DTE) d’une installation de chauffage, sanitaire, renouvellement d’air ou thermodynamique à partir des constats faits sur site avant le démarrage des travaux.

Il identifie sur les plans du DTE les informations techniques nécessaires à la réalisation du chantier. Il détermine les implantations des équipements et le mode opératoire des réalisations. Il réalise des croquis d’exécution, vérifie et établit les quantitatifs des travaux à effectuer. Il adapte la liste des équipements et des éléments qui constituent les installations. Il transmet ces informations à son responsable pour approvisionnement du chantier.

 

Au démarrage du chantier, il organise les travaux, réceptionne et contrôle les approvisionnements et signale au responsable de chantier les écarts entre les bons de commande et les bons de livraison. Il répartit et sécurise les zones de stockage en fonction du prévisionnel de chantier.

 

Il installe des équipements de chauffage, sanitaire, renouvellement d’air ou thermodynamique de moins de 2 kg de fluide frigorigène ou 5 T équivalent CO². Il pose et raccorde des systèmes de types pompe à chaleur (PAC), production d’eau chaude sanitaire (ECS), chauffe-eau thermodynamique (CETI) et des équipements de climatisation de type « split-system ».

 

Il implante, équipe et fixe les éléments ; il trace les parcours des canalisations et il en fixe les supports. Il débite, façonne, assemble les tubes en cuivre, en matériaux de synthèse, en inox annelé et les gaines et tuyaux d’évacuation en PVC. Il utilise des outils manuels et électroportatifs pour fixer, couper, braser façonner et assembler les éléments de l’installation. Il raccorde électriquement hors tension les équipements.

 

Préalablement à la mise en service, il réalise les différents contrôles des équipements et du réseau. Il effectue la mise en eau et le rinçage de l’installation et en contrôle l’étanchéité. Il paramètre et vérifie les débits et les températures des systèmes de chauffage sanitaire et de renouvellement d’air suivant les prescriptions du constructeur, il ajuste et corrige les valeurs non conformes.

 

Il procède sous tension au contrôle de bon fonctionnement électrique des équipements. Il complète et vise les documents administratifs réglementaires obligatoires. Il explique à l’utilisateur le fonctionnement de l’appareil de commande de l’équipement. Il restitue au client l’équipement thermodynamique et lui remet les documents de suivi.

 

Le professionnel intervient dans des locaux d’habitation résidentielle, collective et tertiaires occupés ou non, en neuf ou en rénovation. Il travaille seul sous les directives d’un hiérarchique. Il peut être amené à travailler avec un professionnel moins qualifié qu’il guide dans la réalisation des tâches. Il est responsable de la bonne exécution des travaux qui lui sont confiés.

 

Le professionnel travaille en sécurité à partir des plans d’exécution et des notices techniques des équipements. Il nettoie le chantier à l’issue des travaux.

 

Il peut être amené à réaliser des travaux à faible hauteur nécessitant une habilitation délivrée par son employeur.

 

Les travaux électriques sont réalisés hors tension, cependant le raccordement au tableau d’abonné exige d’être titulaire une habilitation électrique de type B1V. La préparation à la mise en service des générateurs de chauffage, d’eau chaude sanitaire ou de traitement d’air nécessite des contrôles sous tension. La mise en service est aussi réalisée sous tension, ces opérations nécessitent des habilitations B2(V) et B2(V)Essai et BR délivrées par son employeur.  (inclus dans notre formation)

 

Le professionnel doit être détenteur d’une attestation d’aptitude à la manipulation des fluides frigorigènes de catégorie 2. (inclus dans notre formation)

 

Lors de chantiers de rénovation, il peut être amené à rencontrer des éléments de construction susceptibles de contenir de l’amiante ; dans ce cas, il alerte son responsable.

Pour la manipulation des charges lourdes, le travail est réalisé en équipe.

Il tient l’emploi dans le respect des règles de sécurité individuelle et collective et, s’il existe, en application du PPSPS, sinon du plan de prévention.

Dans certains cas la garantie du constructeur est assujettie à la mise en service par un professionnel agréé.

 

Ses principaux interlocuteurs sont le responsable du chantier, les ouvriers du chantier, les occupants des locaux et le client.

 

SON METIER

Spécialiste des installations sanitaires (tuyaux, robinets, compteurs...) ou des installations thermiques (chauffage, ventilation, conditionnement de l'air), le plombier-chauffagiste s'inspire des plans de l'architecte pour étudier la localisation des appareils, le parcours des canalisations et la conformité de l'ensemble aux normes en vigueur.

 

Il réalise d'abord mêtrés et croquis. Il perce planchers et murs pour préparer le passage des conduites. Il façonne et soude les tuyaux puis vérifie l'étanchéité, l'isolation et le bon fonctionnement de l'ensemble avant de poser les appareils sanitaires (baignoire, lavabo, évier...) et/ou thermiques (radiateurs, chaudières...). Enfin il procède aux raccordements électriques et la mise en service.

 

SON RYTHME DE TRAVAIL

Souvent sollicité pour des dépannages en urgence, il effectue parfois des travaux de plus longue  durée ou procède à des remises en état (remplacement d'appareils défectueux, mise en conformité d'une installation selon les normes de sécurité...). Son activité exige mobilité (déplacements) et disponibilité (horaires irréguliers).

 

SES QUALITES

Il doit faire preuve de réflexion, méthode et souplesse pour s'adapter à chaque cas. Il doit également être d'un bon relationnel pour rassurer la clientèle et travailler avec d'autres professionnels. Une bonne vision dans l'espace facilitera son travail, la précision permettra un rendu de qualité.

 

DEBOUCHES ET EVOLUTIONS

Entre la rénovation de la plomberie des bâtiments anciens et l'installation dans les nouvelles constructions, la demande des entreprises est d'autant plus pressante qu'elles ont du mal à trouver du personnel qualifié.

 

Le plombier-chauffagiste expérimenté peut évoluer vers un poste de chef de chantier ou de conducteur de travaux ou se mettre à son compte.

 

Une passerelle importante vers les énergies renouvelables existe. La mise en oeuvre de nouvelles technologies nécessite des connaissances essentielles que détient le plombier-chauffagiste.

 

Les modules courts de formation continue permettent d'enrichir le parcours des techniciens formés en niveaux 3 et 4.

 

(Source : Onisep Aquitaine)

 

TEMOIGNAGE

Voir un témoignage de plombier : https://www.maintenantjaimelelundi.fr/le-metier-de-mes-reves/metier-plombier-la-formation-le-salaire-les-avantages-et-les-inconvenients/ 

 

Programme

 | 119 jours
Prochain démarrage :
20 septembre 2021 4 place(s) ajouter à mon devis

782 heures en centre et 210 heures en stage d'application

 

Tarif : veuillez "imprimer la fiche formation" ci-dessus

 

 

OBJECTIFS PROFESSIONNELS DU TITRE :

Le diplôme se compose de trois activités types (validées par un CCP), chaque activité type comportant les compétences nécessaires à sa réalisation.

 

CCP1 - Adapter et organiser l’installation d’équipements de chauffage, sanitaire, renouvellement d’air et thermodynamique dans des locaux d’habitation et tertiaires.
1.1 Contrôler et adapter sur site avant travaux le Dossier Technique d’Exécution d’une installation de chauffage, sanitaire, renouvellements d’air et thermodynamiques dans les locaux d’habitation et tertiaires.
1.2 Organiser un chantier d’équipements de chauffage, sanitaire, renouvellement d’air et thermodynamique dans des locaux d’habitation et tertiaires.

 

CCP2 - Installer et préparer à la mise en service des équipements de chauffage, sanitaire, et renouvellement d’air, dans des locaux d’habitation et tertiaires
2.1 Poser et raccorder des équipements de chauffage dans des locaux d’habitation et tertiaires.
2.2 Poser et raccorder des équipements sanitaires dans les locaux d’habitation et tertiaires
2.3 Poser et raccorder des équipements de renouvellement d’air dans les locaux d’habitation et tertiaires
2.4 Préparer à la mise en service des équipements de chauffage, sanitaire et renouvellement d’air dans les locaux d’habitation et tertiaires


CCP3 - Installer et assurer la mise en service des équipements thermodynamiques dans des locaux d’habitation et tertiaires
3.1 Poser et raccorder des équipements thermodynamiques dans les locaux d’habitation et tertiaires
3.2 Mettre en service un équipement thermodynamique dans les locaux d’habitation et tertiaires

05 56 37 44 40
Demande d'infos
Quel animal voyez-vous sur l'image ci-contre ?
Envoyer
Trouver une formation
ou ou
Actus
Aides financières à la rénovation - Version provisoire de janvier 2021[20 janvier 2021]

...Lire la suite

Nouvelle salle pratique froid/fluides frigo[20 janvier 2021]

...Lire la suite

IF2P EVOLUTION est certifié QUALIOPI[08 octobre 2020]

...Lire la suite

Mesures COVID-19 (màj le 30/10/2020)[14 mars 2020]

...Lire la suite

[INVITATION] Aides 2020 à la rénovation[23 janvier 2020]

07 février à 16h chez IF2P...Lire la suite